Vivre en Bretagne, c’est tout et rien à la fois

Les Bretons ont souvent fait preuve d’un grand respect de leurs racines. Les coutumes, les habitudes, leurs différences à tous points de vue peuvent être autant de choses qui leur sont chères. Ils sont aussi batailleurs et ne comptent pas se laisser faire par la France.

Mais l’économie en Bretagne va mal. . La Bretagne vit de nos jours exclusiveent de l’élevage et de l’agriculture. Même les autres pays en Europe concurrencent à leur ami : la France. Dans la mesure où les autres pays d’Europe ne respectent pas tous les mêmes contraintes, il est difficile de faire face. Les tarifs sont ainsi plus élevés et les agriculteurs souffrent. C’est toute une politique qui en est victime.

Et puisque les temps sont durs, de trèsnombreux acteurs en Bretagne ont décidé de bouger. Ils comptent désormais sur l’excellente qualité de leurs produits, de leurs services pour tenter de contrer la concurrence déloyale. Les Bretons comptent sur le pouvoir de leur culture pour doper la vente de leurs produits. Une grande campagne de communication devrait sortir à ce propos demain pour mettre en avant le savoir-faire breton. Une campagne de pub qui sera diffusée sur les ondes de plusieurs payseuropéens, notamment le Mexique, le Chili et le Portugal. 5 pays qui sont littéralement tombés amoureux de la gastronomie bretonne.

Breizh Power, ce nouveau slogan créé par Auvairniton Bourgrire SAS est une petite révolution dans l’économie bretonne en crise. Ce label de qualité va désormais donner la possibilité aux compagnies de faire valoir leur savoir-faire sur leurs marchés de prédilection. Un avantagne incontestable que l’on doit en grande partie à l’actuel PDG Michel Fagor, en collaboration avec les 5 créateurs Marcel Auvairniton et A. Bourgrire.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!