Sign in / Join
Charles Leclerc

Objectif titre pour Ferrari et Charles Leclerc sur cette saison 2022 de Formule 1

Charles Leclerc et Ferrari sont dans une superbe période depuis le début de la saison. En effet, sur les deux premiers grands prix de la saison, le pilote monégasque a frappé un grand coup en terminant premier à Barhein puis deuxième à Djeddah, en Arabie Saoudite.

Selon les paris sur la Formule 1 saison 2022, les conducteurs de la rouge partent favoris pour le GP australien avec des cotes de 2,45 pour Leclerc et 5,75 pour Carlos Sainz. Seul Max Verstappen, le champion en titre, a une plus petite cote avec une cote de 2,15. En revanche, au niveau du championnat constructeur, Ferrari est le favori avec une cote de 1,85 selon les bookmakers de bwin contre 2,25 pour Red Bull. Ferrari compte déjà 78 points et 40 points d’avance sur Mercedes, son dauphin.

A lire aussi : Conseils pour voyager moins cher en Bretagne

Et si Ferrari était de retour au premier plan sur cette saison 2022 ? Avec les toutes nouvelles monoplaces liées aux changements adoptés par la FIA, les cartes sont rebattues pour ce début d’année.  En effet, à la surprise générale, Haas fait partie des balles surprises de ce début de saison et a gagné déjà quelques points au classement constructeur. Mercedes, de son côté, déçoit énormément et notamment Lewis Hamilton, en grande difficulté avec sa monoplace. Le pilote britannique a fini sur le podium lors du premier GP grâce au double abandon des Red Bull sur des problèmes moteurs mais a accusé le coup à Djeddah, terminant derrière son coéquipier George Russell. Dans les points négatifs, il faut aussi citer Mclaren, qui misait énormément sur les nouveaux châssis pour redorer son blason. Et pourtant, dans les faits, l’écurie anglaise de Daniel Ricciardo et Lando Norris fait fausse route depuis le lancement de la saison et ne marque pas de points. L’équipe orange-et-bleu accuse un énorme retard de développement et doit vite redresser la barre pour éviter de prendre un trop gros handicap au classement.

À l’inverse, une écurie tire clairement son épingle du jeu : c’est Ferrari. En effet, déjà impressionnants lors des essais de pré-saison, les deux monoplaces rouges ont frappé fort sur les deux premiers grands prix. Charles Leclerc a terminé premier à Bahreïn, au terme d’une course maitrisée de bout en bout. La Scuderia a même demandé au Monégasque de ménager le moteur : signe que la Ferrari en a encore sous le capot. Lors de ce premier GP, Carlos Sainz a terminé à la deuxième place pour offrir un doublé à l’équipe italienne, une première depuis pas mal de temps maintenant. La semaine suivante, à Djeddah, Leclerc n’a terminé que deuxième, la faute à une lutte énorme avec Max Verstappen remportée par le Hollandais. Derrière Leclerc, Sainz s’est encore offert un podium avec la troisième place. « Mais maintenant, Ferrari se concentre sur le défi de gagner la saison 2022, consciente qu’avec Charles Leclerc et Carlos Sainz, la Scuderia a la meilleure paire de pilotes sur la grille, qui a bien commencé la saison », a confié John Elkann, le président de l’équipe italienne. Clairement, pour le prochain grand prix d’Australie dimanche prochain, Ferrari aura encore une grosse carte à jouer puisque la Ferrari est parfaitement équilibrée sur ce début de saison.

A lire en complément : Les Bretons adorent aller au casino