Pompe de gavage : à quoi ça sert ?

La pompe de gavage encore appelée pompe de carburant est une pompe électrique que l’on retrouve sur le réservoir de carburant des automobiles. Elle permet d’envoyer le carburant du réservoir vers le moteur. Découvrons cet équipement.

Caractéristiques et fonctionnement de la pompe de gavage

La pompe de gavage est en pratique jointe au réservoir de sorte à être en contact avec le carburant. Elle est constituée d’un chalet de sécurité et d’un régulateur de tension. Cette pompe de carburant est reliée à la pompe d’injection haute pression ainsi qu’au calculateur et à la batterie de la voiture. Alimentée par un circuit de 12 V, elle pompe le carburant à l’aide d’un rouleau pour le transmettre aux injecteurs ou à la rampe commune. La pression de sortie moyenne est de 3 bars. Cependant, la pompe grâce au chalet limite la pression maximale à environ 10 bars.

Utilité de la pompe de gavage

  • La pompe de gavage permet de gaver le filtre en allant puiser le carburant au fond du réservoir
  • Elle évite la cavitation dans le circuit quand le filtre n’est pas en parfait état
  • Par son action, elle assure la longévité de la pompe à injection
  • Elle permet d’avoir du carburant toujours sous pression ce qui aide la pompe à injection à fournir au moteur en un temps idéal, le carburant nécessaire dont il a besoin pour fonctionner.

Les problèmes que peut connaitre la pompe de gavage

Comme tout appareil électrique, la pompe de gavage peut connaître des déficits avec le temps. La défaillance vient souvent du moteur électrique ou du régulateur de pression. L’usure de la pompe est synonyme d’une mauvaise alimentation du moteur en carburant. Ce type de dysfonctionnement conduit à des arrêts inopinés du moteur, des redémarrages, des sur route ou encore des à-coups. Dans certains cas, la voiture refuse de démarrer et dans d’autres, il s’agira du réservoir qui va émettre un bruit inhabituel.

Précaution à prendre en cas de symptômes dysfonctionnels

Face aux symptômes précités, il urge de prendre quelques dispositions à savoir :

  • Contrôler les alimentations de la pompe de l’entrée du réservoir
  • Faire des contrôles hydrauliques pour vérifier le bon fonctionnement du régulateur de pression.
  • Disposer d’un manomètre de pression pour vérifier la pression de service
  • Contrôler le débit fourni par la pompe comparativement aux caractéristiques initialement prévues
  • Après une défaillance de la pompe, le remontage d’une autre devra être fait avec précaution de sorte à ne pas rompre la membrane.

john