Agent de télésurveillance : un métier de la sécurité

La sécurité est aujourd’hui un secteur qui emploie. Avez-vous pensé à devenir agent de télésurveillance ? Si vous envisagez une formation, découvrez dans notre article les spécificités de ce métier, comment s’y former et toutes les compétences requises pour devenir agent de télésurveillance.

Agent de télésurveillance : des missions spécifiques

Un agent de télésurveillance n’est pas un agent de surveillance : la nuance est à faire afin de ne pas confondre les missions attenantes à chaque métier. Si un agent de surveillance travaille en présentiel sur un lieu en restant itinérant, l’agent de télésurveillance, lui, travaille dans un centre de veille.

A découvrir également : Comment devenir contrôleur aérien ?

Sa mission principale est de veiller à la sécurité des personnes mais aussi des biens et des lieux. L’agent de télésurveillance, comme son intitulé l’indique, scrute des écrans de surveillance qui retransmettent les images de diverses caméras de télésurveillance intégrées à un système local et propre au lieu donné.

L’observation au service de la sécurité et du bien commun

Un agent de télésurveillance analyse tous les signaux d’alarme qu’il reçoit sur un ordinateur. Dans le cas d’actions ou de mouvements qu’il juge suspects, il intervient alors en prévenant les clients. Il peut en effet s’agir d’une fausse manipulation tout comme il peut s’agir d’une intrusion malveillante au sein d’un lieu protégé.

A lire également : Breizh Power, la nouvelle appellation bretonne à ne pas manquer

Dans le cas d’une intrusion, l’agent de télésurveillance est tenu d’intervenir. Son but est de faire fuir les personnes concernées par une alerte, tout en continuant de surveiller le site. Les individus doivent pouvoir comprendre que le site est sous télésurveillance et ainsi abandonner leur projet d’intrusion.

Sécurité, télésurveillance et effraction

Dans le cas d’une effraction, et cela peut arriver malgré la présence d’un système de télésurveillance et de l’agent de télésurveillance, l’agent doit alors appeler les forces de l’ordre (ex : patrouille de police), si une intervention était requise.

Les missions de l’agent de télésurveillance ne s’arrêtent donc pas au simple contrôle des écrans de télésurveillance et à la prévention. Typiquement, en cas d’intrusion avec effraction, l’agent de télésurveillance est tenu de faire une déclaration de main courante par la suite. Il s’agit pour lui de consigner les faits et de les rapporter, sans toutefois déposer de plainte.

Les qualités et les compétences d’un agent de télésurveillance

Dans le milieu de la sécurité, de nombreuses compétences et qualités sont exigées. En effet, il ne s’agit pas de prendre la sécurité des personnes et des biens à la légère. Une formation est bien souvent nécessaire afin de prendre la mesure des qualités exigées, ainsi que la réalité du métier d’agent de télésurveillance.

Fiabilité : la sécurité de tous côtés

La fiabilité est évidemment un atout majeur quand on souhaite devenir agent de télésurveillance. Avoir un excellent sens de l’observation est requis. Tout information anormale arrivant sur son écran de transmission de la télésurveillance doit pouvoir être interprétée à sa juste valeur.

Les signaux d’activité suspecte doivent être repérés, analysés et une action doit être engagée. Il s’agit alors pour l’agent de télésurveillance de réagir au bon moment, avec la bonne attitude. Pour cela, une réactivité exemplaire est de mise, ainsi qu’une rigueur et un certain sens moral.

Faire face à toute situation

Savoir garder son sang-froid est primordial si on envisage de devenir agent ou opérateur de système de télésurveillance. Qu’il s’agisse d’une intrusion ou d’un incendie, l’opérateur de télésurveillance doit agir de manière adéquate en suivant un protocole bien précis, tout en gardant les idées claires. Toute situation et tout niveau de stress doivent pouvoir être contenus et gérés par l’opérateur. Cette attitude est par ailleurs aussi nécessaire en prévention qu’en intervention de sécurité.

Des compétences en informatique sont demandées pour devenir opérateur de système de télésurveillance. Être à l’aise en informatique est une qualité qui ne peut pas être écartée dans le domaine de la sécurité.

Sécurité : savoir aussi rassurer les clients

Le client d’un opérateur de télésurveillance doit être rassuré au moment où il embauche son opérateur de système de télésurveillance. Ses compétences se situent donc dans le savoir-faire, le savoir-vivre et le savoir-être.

Un sens aigu de l’écoute et du relationnel est nécessaire, ainsi que du simple bon sens, pour réagir face à une faille de sécurité au bon endroit, au bon moment et de la bonne manière.

Formation et études dans la sécurité

Pour devenir agent ou opérateur de télésurveillance et occuper un poste pérenne, une formation professionnelle est nécessaire. Si vous ne souhaitez pas suivre la voie de la formation professionnelle, le CAP Agent de prévention et de sécurité existe.

Suivre ce CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) donne lieu à la délivrance d’un certificat ou d’un titre de surveillant ou d’agent de prévention et de sécurité. Vous apprendrez en formation l’utilisation et la gestion d’un système de télésurveillance.

Salaire d’un agent de télésurveillance

En ce qui concerne le salaire d’un agent ou opérateur de sécurité à distance et de télésurveillance, un début de carrière se situe autour de 52 000 euros annuels. Un salarié expérimenté peut gagner plus de 100 000 euros annuels brut pour son emploi.

Vous avez envie de devenir agent de télésurveillance en intégrant une formation ? Renseignez-vous sur ce métier de la sécurité et devenez opérateur d’un système de télésurveillance fiable.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!