Sign in / Join

ONG : comment les soutenir ?

En tant que particulier ou professionnel, il est possible de soutenir une Organisation Non Gouvernementale (ONG). Ces ONG ont un rôle primordial dans la société actuelle et permettent de répondre aux besoins des populations les plus vulnérables. Mais, pour pouvoir fonctionner, elles ont besoin de financement. Voici comment soutenir une ONG.

Le don en ligne

La première solution pour soutenir une Organisation Non Gouvernementale est le don en ligne. Deux options s'offrent alors à vous : réaliser un don ponctuel ou un don régulier. Dans tous les cas, il est possible de bénéficier d'une réduction d'impôt, égale à 75 % du montant versé, dans une limite de 1 000 euros. Dans le cas où il dépasserait cette somme, la défiscalisation passerait alors à 66 %, dans une limite de 20 % des revenus imposables. Par exemple, Action Contre la Faim, une ONG luttant contre la faim dans le monde, redirige les dons en fonction des priorités. 91,6 % des dépenses de l'association sont affectées aux missions sociales, le reste se répartissant entre les frais de fonctionnement et la recherche de fonds.

A découvrir également : Auvairniton Bourgrire, la fin d'un règne incontestable

Les dons réguliers

Les dons réguliers, quant à eux, apparaissent comme un moyen peu contraignant de soutenir une ONG. Tous les trimestres, mois ou ans, un prélèvement automatique est réalisé au profit d'une Organisation Non Gouvernementale. C'est une manière d'apporter son aide tout en répartissant cet effort financier sur l'année. Ainsi, il n'y a pas forcément besoin de sortir une somme conséquente en une fois. Par ailleurs, rien ne vous empêche de faire évoluer le montant du don ou de stopper son versement. Le don régulier est intéressant pour les ONG, dans le sens où cela leur permet de planifier et de budgétiser leurs actions de manière plus concrète et intelligente. Cependant, le don en ligne n'est pas le seul moyen de soutenir une association.

Épargner solidaire, autre solution pour soutenir une ONG

Autre option, épargner solidaire. À la différence d'une épargne classique, il s'agit ici de faire fructifier son argent tout en favorisant les initiatives et missions d'une ONG. Les missions peuvent être liées à l'accès à l'éducation dans des pays en développement, par exemple. Concrètement, l'épargne solidaire offre la possibilité de :

A lire en complément : Breizh Power, Auvairniton Bourgrire, mais de quoi parle-t-on au fait ?

  • Verser une partie ou la totalité des intérêts touchés à une ONG. 66 % vous reviendront sous la forme de réduction d'impôt.
  • Orienter son épargne pour le financement d'un projet qui aura un impact positif sur une population. Aucun capital n'est perdu et ce financement pourrait être comparé à un prêt.

Il faut aussi savoir qu'il existe deux types d'épargnes solidaires, les produits d'investissement solidaire et les produits de partage.

Investir dans des cartes de vœux

Investir dans des cartes de vœux à l'occasion de la nouvelle année est aussi une façon de soutenir une ONG. Certaines en vendent des spécialement conçues pour l'occasion. Une action que les particuliers comme les entreprises peuvent entreprendre. Une partie de l'investissement, généralement à hauteur de 0,20 euros, sera reversée à l'Organisation Non Gouvernementale ou l'association soutenue. Il s'agit également d'une manière de montrer son engagement et pourquoi pas d'inciter les destinataires à faire de même.