Sign in / Join

Comment pratiquer le bol tibétain ?

Vous voulez pratiquer le bol tibétain, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Sachez qu’il s’agit d’une pratique qui fait tache d’huile au sein de la population occidentale. Déjà, mise en lumière au Népal et dans l’Himalaya, cet exercice procure de multiples bienfaits pour le corps et pour l’esprit si vous le faites bien. Découvrez alors ici comment le pratiquer.

Mettre le bol en vibration

Lorsque vous vous munissez du bol tibétain, la première technique à appliquer est de le faire vibrer. Pour cela, il demeure impératif de suivre un certain nombre d’étapes.

A lire en complément : Comment procéder à des rénovations énergétiques par soi-même ?

Étendre à plat votre main

Pour bien réaliser l’exercice, vous devez en premier lieu bien tenir votre bol chantant. Pour ce faire, la méthode consiste à étendre votre main pour recevoir le bol. Il est important de savoir ici qu’il ne s’agit pas de trop écarter vos doigts. Ces derniers doivent rester en contact, mais doivent être bien dressés pour recevoir votre bol chantant.

Assurez-vous que la paume de votre main regarde vers le ciel

La paume de la main ne doit pas faire face au sol, mais regarder vers le ciel. En effet, le revers de la main ne peut pas garder le bol en état d’équilibre tout le long de la pratique de l’exercice. C’est pour cette raison que vous devez garder le bol dans la paume d’une de vos deux mains.

A découvrir également : Conseils pour faire connaître son entreprise facilement

Aussi, il est à souligner que vous ne devez pas créer un creux dans la paume de la main. Le bol est censé épouser toutes les parties de votre main.

Frotter le maillet sur le bord du bol

Lorsque le bol tibétain se trouve dans la paume d’une de vos mains, munissez-vous du maillet avec l’autre main puis frotter ce dernier contre le bord du bol. Vous remarquerez quelques instants après l’apparition de plus en plus grandissante de vibrations sonores. De petits sons aigus vont suivre rapidement avec un dégagement d’énergie vibratoire procurant des sensations de bien-être.

Passer le maillot autour du bol à plusieurs reprises

Le bol de tibétain offre la possibilité d’enclencher une variété de sons procurant ainsi différentes formes de vibrations sonores. Aussi, du fait que chaque vibration procure une sensation de bien-être spécifique, il est ainsi important de faire varier le son émis par votre bol tibétain. Pour ce faire, la manière la plus simple serait de passer le maillet autour du bol plusieurs fois de suite.

Taper sur le bol

L’une des options d’utilisation du bol de tibétain serait de frapper sur ce dernier. Pour ce faire, il suffit de donner des coups sur les côtés du bol pour en faire sortir des sons aigus sous forme de gong. Selon la sensation recherchée, vous pouvez taper fort sur le bol ou pas.

En fonction de la force que vous mettez à taper le bol, les sons écoutés ne vont donc pas se ressembler. Vous pouvez le faire de manière cadencer pour découvrir ce que vous voulez. Cela vous permet ainsi de trouver le rythme de son qui vous convient le mieux pour votre bien-être mental et physique. Aussi, plusieurs autres paramètres sont à prendre en compte dans la pratique du bol de tibétain.

Choisir un bon cadre : essentiel pour avoir de bons résultats

Assurez-vous de faire un choix minutieux de la pièce dans laquelle vous allez pratiquer votre exercice. En effet, le son émis par le bol chantant est aussi étroitement lié au cadre où l’exercice se réalise. Plusieurs autres paramètres agissent sur l’affinité du son de votre bol tibétain. Il s’agit entre autres :

  •  du type de maillet ;
  • du nombre de bols à votre disposition ;
  • de l’expérience acquise dans la pratique.

L’application des meilleures techniques s’acquiert avec le temps. Retenez que la pratique du bol tibétain reste accessible à tous. De plus celle-ci ne requiert aucune formation rigoureuse en prélude. Il vous suffit d’appliquer les bonnes et simples méthodes ainsi énumérées pour vous mettre dans un état de bien-être profond.