Sign in / Join

Mois de la masturbation : retour sur une pratique encore trop tabou

Le mois de mai, c'est celui de la masturbation. Aujourd'hui, encore trop de personnes ont des difficultés à parler de ce sujet. Tout ce qui se rapporte à l'image du corps reste à l'heure actuelle très tabou. Largement décriée, cette pratique a néanmoins de véritables bénéfices sur notre santé. Le sexe en solitaire doit cesser d'induire des sentiments de honte. Cassons les idées reçues.

Hommes et femmes sur un même pied d'égalité face à la masturbation ?

S'il y a de nombreux secteurs dans lesquels les hommes et les femmes ont des inégalités, la masturbation ne fait pas exception à la règle. Aujourd'hui, de manière générale, les hommes peuvent parler ouvertement de ce sujet. Pour le sexe opposé, c'est plus compliqué. Se toucher est souvent vu comme quelque chose d'anormal et de honteux.

A lire aussi : La bretagne, victime de sa politique agricole commune

Bien entendu, certaines femmes en parlent entre elles. Mais bien souvent, hors de question d'en parler en présence d'hommes. Ces derniers peuvent porter un jugement qui rendra la situation malaisante. Pourtant, s'il y a bien une personne qui peut se vanter d'avoir l'organe du plaisir, ce sont bien les femmes. Mais cet argument ne suffit pas à décomplexer.

Les bienfaits de la masturbation

On a pendant longtemps dénigré la masturbation et la représentation que l'on pouvait en avoir au travers de différentes expressions. Vous avez certainement déjà entendu le célèbre “Se toucher rend sourd”. Si c'est généralement balancé sur le ton de l'humour, ce sont pourtant des phrases qui s'ancrent dans l'inconscient collectif. Le caractère péjoratif de ces dernières vient confirmer la gêne de parler de masturbation.

A lire en complément : Formation continue : comment en bénéficier ?

Pourtant, médecins et sexologues sont unanimes à dire qu'il y a des bienfaits. Par exemple, elle peut diminuer les risques de cancer de la prostate ou encore favoriser le sommeil. Du point de vue de la santé mentale, c'est aussi un avantage puisqu'elle réduit le stress et permet d'apprendre à mieux se connaître. Passage pour ainsi dire obligé pour l'épanouissement du couple, c'est aussi un excellent moyen pour guider votre partenaire. Aujourd'hui, de nombreux accessoires permettent d'y parvenir, par exemple ceux d'Adam et Eve

Pourquoi un mois de la masturbation ?

Le mois de la masturbation n'a pas été créé pour amuser les foules. L'objectif est vraiment de décomplexer la sexualité et de faire comprendre qu'il n'y a aucun mal à se faire plaisir. Seul, cela permet de ne plus avoir de dépendance affective et de se redécouvrir soi. C'est aussi le bon moyen pour se changer les idées et se laisser aller. Autrement dit, perdre pied en toute conscience. En couple, c'est la solution idéale pour harmoniser la relation, l'intensifier et accroître votre complicité.

Il est dommage d'avoir besoin d'un mois de la masturbation pour oser parler sans tabou de la sexualité. Comme de nombreuses autres journées mondiales, celle-ci devrait être toute l'année. En attendant que chacun en prenne conscience et fasse un travail sur soi-même, vous pouvez très bien à votre échelle, sensibiliser votre entourage. Et, bien entendu, faites-vous plaisir.