Sign in / Join

Visiter Ouessant

Ouessant un petit bout de terre et la partie du territoire français la plus occidentale. Si vous passez quelques jours en Bretagne, pensez à faire un saut sur cette île qui est à 25 km de la côte. Les paysages ouessantins vous séduiront sûrement, donc voici quelques conseils pour organiser votre visite.

A lire en complément : Dégustez de la viande bio et de qualité

Se rendre à Ouessant

Pour y aller, il faut prendre le bateau en partant du port du Conquet ou du port de Lanildut. D’avril à septembre, il y a aussi des départs de Camaret. Les compagnies maritimes assurent la liaison tous les jours. La traversée vers Ouessant dure moins d’une heure et vous n’allez même pas voir le temps défiler, car d’incroyables paysages insulaires défilent.

L’arrivée au port du Stiff

Après un peu moins d’une heure de traversée, vous mettrez les pieds sur terre, plus précisément au port du Stiff sur l’île d’Ouessant. À votre arrivée, ne vous bornez pas par le caractère un peu austère du port. Dès votre arrivée, découvrez ce bout de terre d’un bon point de vue. Montez directement au phare du Stiff. Vous aurez une vue de 360° sur tout Ouessant.

A découvrir également : À la découverte du sous-marin Flore à Lorient, ancien sous-marin militaire transformé en musée

Découvrir Ouessant à vélo ou en randonnée

Si vous n’avez qu’une journée pour visiter Ouessant, prenez un vélo de location. Suivez les routes et les chemins vicinaux. Vous n’allez pas vous perdre : l’île n’est pas si grande. Si vous avez peur de vous perdre, faites un tour à l’Office du tourisme pour avoir un guide « promenade à vélo ». Si vous êtes un grand randonneur, vous préférez sûrement découvrir cette île en randonnant. Sur place, on a quatre itinéraires labellisés par la Fédération française de randonnées. Vous pouvez tout de même planifier votre propre itinéraire en passant sur la côte, aux phares ou aux plages.

D’ailleurs, pour ce qui est des phares, arrangez-vous pour passer aux pieds d’un des phares. Si vous restez pour une nuitée à Ouessant, rendez-vous au phare de Creac’h à la tombée de la nuit.

Découvrir les saveurs ouessantines

Si vous demandez un plat local lors de votre séjour, on vous proposera le ragoût d’agneau qui est cuit sous la motte. Un ragoût d’agneau, vous en avez peut-être déjà dégusté, mais le goût est vraiment différent lorsqu’on le cuit sous la motte. Oui, pour cette cuisson, on utilise des mottes de pelouse rase et des ajoncs. Pour votre restauration sur place, vous pouvez déguster d’autres spécialités dans les crêperies et les restaurants rapides.