Téléconsultation pendant la crise du coronavirus

Quel est l’usage de la téléconsultation en Bretagne ?

En Bretagne, comme partout en France depuis le confinement et la crise sanitaire, la télémédecine et plus particulièrement la téléconsultation s’est démocratisée. En effet, cette solution de prise en charge intervient efficacement dans la lutte contre la propagation du virus et protège aussi bien les patients que les médecins. Nous vous proposons de découvrir un peu plus en détail l’usage de la téléconsultation en Bretagne.

La téléconsultation en Bretagne avant la crise sanitaire et le confinement

Avant le mois de mars 2020, période pendant laquelle la pandémie de Covid-19 était à son apogée en France, le nombre de consultations à distance remboursées par l’Assurance Maladie en 2020 était de 2 428. Ces consultations ont été réalisées par 158 médecins généralistes et 50 spécialistes. Mais, en mars 2020, les chiffres ont tout simplement explosé.

A découvrir également : Comment trouver un médecin en dehors des horaires d’ouverture ?

La téléconsultation en Bretagne pendant la crise sanitaire et le confinement

L’Agence Régionale de Santé bretonne a enregistré en l’espace de 3 semaines, du 16 mars au 5 avril, près de 77 000 téléconsultations remboursées par l’Assurance Maladie. D’ailleurs, 97% de toutes les consultations qui ont eu lieu en 2020 se sont déroulées pendant le confinement. 9 466, c’est le nombre de prises en charge à distance remboursées, qui ont eu lieu sur la seule journée du 30 mars.

Des chiffres en corrélation avec les observations réalisées dans toute la France

Évidemment, le nombre de consultations à distance enregistrées pendant le confinement coïncide avec les observations réalisées pendant cette même période sur l’ensemble du territoire français. Alors que l’Assurance Maladie ne remboursait que 40 000 téléconsultations par semaine avant la pandémie de Covid-19, le chiffre record de 486 000 a été enregistré, entre le 23 et le 29 mars.

A voir aussi : Combien coûtent les soins infirmiers à domicile ?

De façon générale, la télésanté s’est démocratisée en Bretagne

En effet, bien plus que la téléconsultation, c’est toute la télémédecine qui a permis aux médecins, aux hôpitaux et aux professionnels de santé bretons de limiter efficacement la propagation du virus. C’est ce que nous vous proposons de découvrir.

La télésurveillance médicale

Pour les patients infectés par le Covid-19, mais dont l’état de santé ne nécessite pas une hospitalisation, les autorités de santé ont prévu un suivi médical à distance, grâce au téléchargement d’une application gratuite. Cette application, intuitive et simple à utiliser, permet aux malades de renseigner leurs symptômes, ainsi que l’évolution de la maladie. En outre, en cas de signaux inquiétants, ces patients profitaient d’une prise en charge d’urgence.

La télé-expertise

La télé-expertise est proposée aux médecins ayant besoin de l’avis d’un confrère. Celui-ci peut alors intervenir à distance, grâce aux dispositifs prévus à cet effet, et ainsi apporter son éclairage sur une pathologie. Généralement, la télé-expertise fait intervenir des professionnels de santé dont la formation est spécifique.

Les télésoins pour les personnes infectées par le Covid-19

Afin de limiter les déplacements des personnes atteintes par le virus, les infirmières à domicile ou en hôpital sont en mesure de pratiquer des télésoins, c’est-à-dire des soins prescrits par le médecin traitant. Ainsi, les malades font l’objet d’une surveillance accrue et adaptée à leurs besoins.

Des améliorations sont possibles, mais grâce à des services comme Leah.care, les évolutions sont rapides et positives.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!