Comment devenir contrôleur aérien ?

Vous souhaitez vous orienter vers le métier de contrôleur aérien ? Quelles sont les missions du contrôleur aérien, et quelle formation suivre pour accéder à ce métier ? Toutes les réponse à vos questions sur la formation et le métier de contrôleur aérien se trouvent dans notre article.

Contrôleur aérien : quelles missions

Le contrôle aérien est un métier très spécifique. Les contrôleurs aériens sont essentiels au bon fonctionnement du trafic aérien. Un contrôleur aérien est aussi appelé un ingénieur du contrôle de la navigation aérienne (ICNA) et, plus communément, un aiguilleur du ciel.

A lire également : Vêtement personnalisé, les bonnes raisons d’opter pour cette tendance

Le contrôleur aérien communique de manière synthétique et efficace avec les pilotes d’avion. Ce véritable guide de la navigation aérienne joue un rôle prépondérant dans la bonne organisation de l’aiguillage aérien. Les pilotes d’avion ne peuvent tout simplement pas travailler sans l’expertise d’un contrôleur aérien.

Vigilance et observation

Le contrôleur aérien est avant tout là pour exercer sa vigilance et donner les bonne consignes aux pilotes, au bon moment. Une erreur de contrôle aérien peut être fatale pour les passagers d’un aéronef. La navigation aérienne n’est certainement pas un secteur à prendre à la légère : c’est pourquoi les missions du contrôleur aérien sont complexes.

A voir aussi : Cette année sera un cauchemar breton

Le contrôleur aérien observe la météo et toutes les conditions environnementales à prendre en compte. Son rôle est aussi de fluidifier le trafic aérien en séparant distinctement les positions de chaque avion. Ceci permet de ne faire prendre aucun risque aux pilotes d’avions. Les critères essentiels avec lesquels le contrôleur aérien travaille sont :

  • La météo ;
  • L’altitude ;
  • La vitesse ;
  • L’état du trafic aérien ;
  • L’analyse en temps réel d’une situation ;
  • L’anticipation d’un problème ;
  • Vérification de trajectoire ;

Un contrôleur aérien est un expert de la navigation aérienne dont la parole est essentielle pour tout pilote d’avion. Ce dernier a besoin du contrôleur aérien en plein vol, que ce soit en période de croisière au-dessus des terres ou au-dessus des mers, ou en préparation à un décollage ou à un atterrissage en aéroport (rôles minoritaires).

Le contrôleur aérien transmet les informations nécessaires au pilote pour que toutes les opérations de pilotage se passent sans accroc. En France, les contrôleurs aériens exercent sur l’intégralité du territoire français. Ils sont en lien avec les contrôleurs aériens voisins.

Les compétences pour devenir contrôleur aérien

Des compétences bien évidemment techniques (niveau ingénieur) sont attendues de la part d’un contrôleur aérien. Les responsabilités impliquées sont tellement importantes que ce métier nécessite des études longues d’ingénieur. Le métier rentre et le contrôleur aérien devient un pro de la navigation aérienne.

Au-delà des compétences techniques, un aiguilleur du ciel doit pouvoir faire face à toute situation sans stress : ce métier nécessite du sang-froid et une excellente maîtrise de soi. Le contrôleur aérien agit et réagit vite : il fait preuve de vivacité d’esprit et doit être au top de sa forme sur ses heures de travail en tour de contrôle, à l’aéroport. Ces exigences de bonne santé concernent à la fois le mental et le physique.

Un excellent niveau d’anglais est requis pour devenir contrôleur aérien. EN effet, l’anglais étant la langue internationale de communication, le concours pour devenir contrôleur aérien sanctionne ces compétences. Il faut garder à l’esprit que toutes les communications se font en anglais.

Responsabilité et contrôle de la navigation aérienne

Les professionnels de la navigation aérienne, ou aiguilleurs du ciel, assurent un vol sans encombre au pilote de l’avion, à l’équipage et aux passagers. Les capacités d’analyse de cet ingénieur du contrôle de la navigation aérienne (ICNA) sont primordiales.

Savoir analyser de manière juste une situation permet de prendre la meilleure décision. La responsabilité est grande car un contrôleur aérien est en quelque sorte responsable de nombreuses vies à bord de tout aéronef. En cas d’intempéries, il faut que le contrôleur aérien sache exactement quand et comment réagir en donnant des instructions fiables.

Action et réaction : la fiabilité de l’ICNA

En cas de modification inopinée du parcours de l’avion, l’ingénieur du contrôle de la navigation aérienne doit réagir rapidement : il peut s’agir d’un grave problème.

Enfin, l’ICNA travaille en équipe : il doit donc avoir un bon relationnel avec ses collègues. Vous serez déclaré apte à travailler, physiquement et mentalement, après une série de tests nécessaires dans le métier.

Etudes et formation contrôleur aérien

Il existe quatre grandes catégories de domaine de contrôle aérien :

  • Le domaine Océanique ;
  • Le domaine Régional ;
  • Le domaine Approche ;
  • Le domaine Aérodrome.

Pour devenir contrôleur aérien, la formation correspond à des études longues d’ingénieur. Les métiers de l’aviation sont obligatoirement accessibles sur concours après avoir obtenu son Bac.

Le métier de contrôleur aérien, en particulier, est accessible par une seule voie professionnelle. C’est ENAC, l’Ecole nationale de l’aviation civile, qui dispense la formation de contrôleur aérien. Pour cela, vous devrez vous rendre à Toulouse pour passer le concours d’entrée à l’ENAC.

Le concours d’entrée à l’ENAC

Le concours pour accéder à la formation de contrôleur aérien à l’ENAC se tient tous les ans. Des conditions strictes sont à remplir avant de prétendre s’inscrire au concours :

  • Tous les membres de l’Union européenne ayant entre 18 et 26 ans peuvent s’inscrire ;
  • Vous devez être déclaré apte physiquement et mentalement ;
  • Vous devez déjà être titulaire d’un BTS ou d’un DUT dans le domaine scientifique ou technologique.
  • Vous pouvez aussi postuler au concours de l’ENAC si vous avez effectué deux ans en classe préparatoire aux grandes écoles (Prépa).
  • Votre bulletin numéro 2 de casier judiciaire ne doit comporter aucune mention.

Il faut savoir que la majeure partie des candidats au concours de l’ENAC proviennent d’une Prépa Math Sup ou Math Spé.

La formation à l’ENAC

La formation de contrôleur aérien dure 3 ans. Les 18 premiers mois sont du cours théorique, suite à quoi chaque étudiant est affecté à une tour de contrôle ou dans un CRNA (Centre en route de la navigation aérienne).

Au terme des trois années d’études à l’ENAC, les étudiants obtiennent le diplôme d’ingénieur du contrôle aérien. Attention : ce diplôme n’est pas reconnue par la commission des titres d’ingénieurs, c’est une appellation officieuse. Après cette formation de 3 ans, vous pouvez continuer les études en suivant une formation de 1 à 3 ans en centre d’affectation.

Contrôleur aérien : salaire et débouchés

Un élève de l’ENAC est rémunéré 2 300 brut annuels sur trois ans de formation. Son salaire une fois en poste (débutant) atteint les 50 000 euros brut annuels.

S’il veut évoluer, l’aiguilleur du ciel peut se tourner vers le management.

Devenir contrôleur pour le fret aérien

À l’heure actuelle, il est impossible d’envisager le commerce à l’international sans le fret aérien. Il est d’ailleurs en pleine croissance et ce n’est pas prêt de changer. En effet, c’est un moyen de transport, fiable, rapide et économique lorsque vous avez de grosses quantité à acheminer à travers le monde, que ce soit pour vous approvisionner ou vendre vos produits. Devenir contrôleur aérien dans le fret est donc un métier d’avenir.

Si vous aimez avoir des responsabilités, vous serez servi. En effet lorsque vous organisez un transport aérien pour un client, vous vous devez de faire en sorte que tout se passe bien, à savoir :

  • la réception de la marchandise pour l’acheminer
  • la vérification que tous les documents administratifs soient en règle, notamment pour le passage de la douane
  • le respect du délai de livraison
  • la livraison de la marchandise sans casse

Si vous cherchez à travailler dans une entreprise sérieuse et qui dispose des meilleurs conditions pour exercer, vous pouvez prendre des renseignements sur la société TEAM. Étant basée proche de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, vous êtes certains de devoir gérer de nombreux clients avec des marchandises très variées et cela au quotidien.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!