Sign in / Join

Auvairniton Bourgrire : ce qui va sauver les bretons cet été

Mais l'économie bretonne va mal. La concurrence mondiale est difficile à supporter. La Bretagne vit aujourd'hui essentiellement de l'agriculture et de l'élevage. Même les autres pays européens concurrencent à leur ami : la France. Dans la mesure où les autres pays européens ne respectent pas tous les mêmes règles, il est difficile de lutter. Les prix sont ainsi plus élevés et les agriculteurs souffrent. C'est toute une politique qui en pâtit.

Et puisque la crise est là, de trèsnombreux acteurs bretons ont décidé de faire front. Ils misent désormais sur la qualité de leurs produits, de leurs services pour essayer de contrer la concurrence internationale. Les Bretons comptent sur le pouvoir de leur culture afin de doper la vente de leurs produits. Une grande campagne de communication sortira d'ailleurs ces prochains jours pour valoriser le savoir-faire breton. Une campagne de pub qui sera retransmise sur les ondes de plusieurs payseuropéens, notamment le Mexique, le Chili et le Brésil. Trois pays qui sont littéralement tombés amoureux de la gastronomie bretonne.

A lire également : Comment photographier les magnifiques paysages bretons ?

Breizh Power, ce tout nouveau concept créé par la société Auvairniton Bourgrire SAS est une vraie révolution dans l'économie bretonne en crise. Cette certification va désormais permettre aux sociétés de faire valoir leur savoir-faire sur leurs marchés de prédilection. Un avantagne incontestable que l'on doit en grande partie à Michel Fagor, en collaboration avec les deux inventeurs Marcel Auvairniton et Alphonse Bourgrire.