Définition de la formation qualifiante ou certifiante

Le secteur de la formation professionnelle est très vaste. Entre la formation certifiante, la formation diplômante et la formation qualifiante, difficile de s’y retrouver. Afin de développer vos connaissances et vos compétences, la formation qualifiante et la formation certifiante sont des cursus proposés à des publics ciblés en recherche d’emploi. Le point sur ces deux types de formations et leurs spécificités.

Qu’est-ce que la formation certifiante ou qualifiante?

La formation certifiante et qualifiante est un type de formation professionnelle qui aboutit à l’obtention d’un titre professionnel, d’un certificat, ou d’un diplôme. Dans tous les cas, le bénéficiaire sort de sa formation certifiante et qualifiante avec une réelle qualification professionnelle.

A voir aussi : Qualité de service et des produits, un atout pour la Bretagne

Les acteurs du monde professionnel reconnaissent de plein droit la valeur d’une formation qualifiante ou certifiante. Suivre une formation qualifiante entraîne l’acquisition de connaissances et de compétences.

Un parcours professionnel adapté

Ces deux types de formations engagent le bénéficiaire sur un parcours professionnel adapté et sérieux, dispensé dans un centre formation agréé.

A découvrir également : Economie en Bretagne : un drame en cours

La structure de formation qui accueille les formés et apprenants délivre soit un titre professionnel (certification du Ministère de l’emploi), soit une certification de qualification professionnelle.

Bon à savoir : les formations professionnelles de type “formation qualifiante” et “formation certifiante” s’adressent à des publics professionnels ainsi qu’a tout particulier désireux de partir en reconversion professionnelle.

Le titre professionnel

En France, il existe de nombreux titres professionnels, plus de 300, qui permettent aux bénéficiaires de justifier auprès d’une entreprise ses compétences solides et ses qualifications dans le secteur d’activité concerné. Ceci lui permet donc de trouver ou de retrouver rapidement un emploi à la mesure de ses attentes.

Le titre professionnel est entièrement reconnu par l’Etat puisqu’il est délivré par le Ministère de l’emploi / du travail.

Le certificat de qualification professionnelle (CQP)

Un CQP (certificat de qualification professionnelle) est relatif à un domaine précis d’activité. Le certificat de qualification professionnelle est dédié à ce seul domaine d’activité mais n’est pas reconnu par l’Etat. En revanche, il possède une grande valeur aux yeux des entreprises qui sourcent leurs salariés auprès des organismes de formation.

Les entreprises évaluent leurs besoins en ressources humaines et accordent toute leur valeur, en théorie, à une personne ayant décroché un certificat de qualification professionnelle.

Sur quels critères choisir une formation qualifiante ?

Des critères de qualité existent aujourd’hui afin de permettre aux bénéficiaires de faire leur choix de formation en connaissance de cause et en anticipant les débouchés.

Le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)

Les formés acquièrent des compétences qui sont répertoriées au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) sous forme de titres. Tous les titres existant et validés sont répertoriés dans des registres et classés.

Si vous envisagez de suivre une formation et que vous hésitez entre deux formations apparemment équivalents, il sera intéressant de regarder quelle formation vous prépare au titre professionnel. Avec le Titre professionnel, vous vous ouvrez plus de portes dans le milieu professionnel, c’est un fait notoire et un indice de confiance pour les entreprises et employeurs.

Le niveau du titre professionnel

Chaque titre correspond à un classement. Il peut s’agir d’un titre de niveau Bac, Bac + 1, Bac + 2, etc. Vous trouvez ces informations sur le niveau indique :

  • Titre professionnel de Niveau I (Bac + 5) ;
  • Titre professionnel de Niveau II ;
  • Titre professionnel de Niveau III ;
  • Titre professionnel de Niveau IV ;
  • Titre professionnel de Niveau V (CAP) ;

La notoriété de l’organisme de formation

Enfin, le critère à prendre en compte avant de postuler pour une formation qualifiante est la réputation de la structure de formation qui propose le cursus. Renseignez-vous également sur les labellisations mise en place pour approuver la qualité d’une formation (exemple : normes AFNOR, ISO, etc.)

Avantages et inconvénients d’une formation certifiante

Ce type de formation possède de nombreux avantages, mais aussi quelques limites et inconvénients.

Les avantages de cette formation

Ce type de formation est ouvert à tous publics. Ni élite, ni public spécifique. En fonction du profil et du niveau d’études du demandeur, des formations courtes sont proposées et dispensées à la semaine, au mois ou même en quelques jours, ce qui permet d’acquérir des compétences rapidement sans devoir repasser un diplôme complet.

Des formations professionnelles dans des domaines extrêmement variés sont proposées par les organismes de formation. Par ailleurs, ces formations sont abordables et ne coûtent pas aussi cher au demandeur. Il est possible d’accéder à ce genre de formation en décomptant des heures de votre CPF (compte personnel de formation).

Le point de vue de l’entreprise

Une entreprise apprécie la valeur de ce type de formation dans le sens où elle répond exactement à ses besoins en termes de ressources humaines et de compétence recherchées. L’enseignement est professionnalisant et non purement académique, un plus, et pour le demandeur et pour l’employeur.

Un salarié peut très bien demander à son employeur de prendre un CIF (congé individuel de formation) en utilisant son compte personnel de formation (CPF). Une entreprise apprécie en général ce genre d’initiative. Le salarié se forme, acquiert des compétences supplémentaires qui peuvent lui valoir une promotion et un meilleur salaire.

Et le demandeur d’emploi ?

Un demandeur d’emploi en reconversion professionnelle, par exemple, va être perçu comme quelqu’un de sérieux par une entreprise s’il a suivi une formation de ce type. Idéal pour se mettre sur le chemin du retour à l’emploi.

Les inconvénients

Nous avons vu les avantages de ce genre de formation. Toutefois, tout titulaire d’une formation certifiante peut vite en voir ses limites. En effet, celle-ci consacre son enseignement professionnel à des spécificités très ciblées et pointues. Par exemple, cela peut prendre la forme d’une formation en anglais commercial.

Ce genre de formation ne propose pas d’enseignement pluridisciplinaire et transversal ouvrant à un diplôme. Ceci signifie que si vous n’avez pas acquis de compétences complémentaires et nécessaires à l’entreprise ciblée, il y a de fortes chances pour que l’entreprise soit moins intéressée par votre profil.

Des compétences très ciblées

Si vous avez pour but d’acquérir diverses connaissances dans un domaine afin d’être directement employable par une entreprise, alors la formation certifiante n’est pas la meilleure solution à adopter. En gestion, en management ou encore en production, les formations professionnelles à rechercher sont plutôt du côté des formations qualifiantes. Une seule formation courte avec certificat ne suffira pas à prouver que vous avez les compétences nécessaires au poste visé en entreprise.

S’orienter en connaissance de cause

Avant de se lancer dans le choix d’une formation certifiante ou qualifiante, évaluez vos besoins mais aussi les besoins de l’entreprise ciblée, si vous avez déjà une idée de l’emploi que vous recherchez et du travail que vous voulez effectuer.

Demandez conseil à votre Pôle Emploi si besoin, et demandez des informations à plusieurs centres de formation professionnelle. La qualité des formations proposées peut tout simplement aller du simple au double. Pour le demandeur, il s’agit d’éviter de perdre du temps et de l’argent, en se concentrant sur l’acquisition sérieuse de compétences demandées en entreprise.

Bien choisir sa formation professionnelle

Le monde de la formation professionnelle est vaste et peut vite prêter à confusion. Pesez le pour et le contre de chaque formation intéressante, rencontrez-en les acteurs si possible. Le risque principal, en choisissant mal sa formation qualifiante ou certifiante, est de stagner dans le statut de demandeur d’emploi et de perdre ses droits.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!