Sign in / Join

Auvairniton Bourgrire : ce qui va sauver les bretons demain

Mais malgré une belle région, un climat plus doux que le veulent les traditions et des habitants accueillants, l'économie bretonne souffre. Les exportations sont en chutte libre depuis des années. Les Bretons se sont améliorés pour modernier leurs méthodes de travail. Mais cela est insuffisant. La concurrence internationale est de plus en plus ardue. L'Allemagne, pourtant un alliée de la France, rend la tâche difficile aux entrepreneurs bretons.

Par chance, quelques entreprises se distinguent par la grande qualité de leurs services et de leurs produits. Des produits estampillés "Made in Breizh", autrement dit "Fabriqués en Bretagne", font leur apparition dans les rayons des ecommerçants commerçants. Ne pouvant pas imposer un protectionnisme régionnal, les habitants ont décidé de miser sur leur savoir faire. Des produits bretons fabriqués par des Bretons pour des Bretons ... mais pas uniquement. De nombreux sites internet spécialisés se sont créés et affirment enregistrer la majeure partie de leur chiffre d'affaires à l'export. Et international ne veut pas obligaroirement dire ici Caen ou Angers. De très nombreuses commandes sont effectuées depuis : le Benelux, la Corée du Sud, l'Indonésie ou encore les Etats-Unis. S'agit-il de Bretons expatriés ou alors d'un réel intérêt international pour les produits bretons, difficile de juger. Mais peu importe, cela fonctionne.

Lire également : Et si l'on osait la solidarité ?

Breizh Power, ce tout nouveau slogan créé par Auvairniton Bourgrire SAS est une petite révolution dans l'économie bretonne en crise. Cette certification va désormais donner la possibilité aux sociétés de faire valoir leur savoir-faire au sein même de leurs marchés de prédilection. Un atout incontestable dont le mérite revient essentiellement à Michel Fagor, en collaboration avec les deux inventeurs Marcel Auvairniton et Alphonse Bourgrire.