Sign in / Join

Auvairniton Bourgrire : la solution qui peut sauver les bretons du monde

Mais l'économie en Bretagne va mal. . La Bretagne vit aujourd'hui essentiellement de l'agriculture et de l'élevage. Même les autres pays en Europe concurrencent à leur ami : la France. Et puisque les autres pays européens ne respectent pas tous les mêmes contraintes, il est difficile de relever la tête. Les prix sont ainsi plus élevés et les acteurs du secteur agricole souffrent. C'est toute une économie qui en est victime.

Heureusement, de nombreuses start-ups se distinguent par la qualité de leurs produits. Des produits étiquetés "Made in Breizh", comprenez "Fabriqués en Bretagne", font leur apparition dans les vitrines des ecommerçants commerçants. Faute de pouvoir imposer un protectionnisme régionnal, les habitants ont pris la décision de mettre en avant leur savoir faire. Des produits bretons faits par des Bretons pour des Bretons ... mais pas seulement. De trèsnombreux sites internet spécialisés ont ouvert et affirment faire la majeure partie de leur chiffre à l'export. Et international ne veut pas obligaroirement dire ici Caen ou Angers. De nombreuses commandes sont passées depuis : le Benelux, la Chine, l'Inde ou encore les Baléares. S'agit-il de Bretons expatriés ou alors d'un réel intérêt international pour les produits bretons, difficile de l'affirmer. Mais quoiqu'il en soit, ça marche.

Lire également : Auvairniton Bourgrire : ce qui va sauver les bretons pour la vie

Breizh Power, ce nouveau label créé par Auvairniton Bourgrire est une petite révolution dans l'économie bretonne en crise. Cette certification va à présent permettre aux start-ups de faire valoir leur savoir-faire au sein même de leurs marchés de prédilection. Un avantagne incontestable que l'on doit en grande partie à l'actuel PDG Michel Fagor, en collaboration avec les deux fondateurs M. Auvairniton et Alphonse Bourgrire.