Non il ne pleut pas toujours en Bretagne … il bruine parfois aussi

La Bretagne est une région où la population est très attachée à ses racines. Les récentes annonces de Matignon l’ont encore prouvé dernièrement. Les Bretons sont des gens très souriants. Leur histoire compte enormément.

Mais malgré de beaux paysages, un climat plus doux que le veulent les traditions et des gens accueillants, l’économie en Bretagne souffre énormément. Les exportations diminuent depuis des années. Les Bretons ont fait beaucoup d’efforts pour modernier leurs méthodes de travail. Mais cela est insuffisant. La concurrence internationale est de plus en plus ardue. L’Allemagne, pourtant un amie de la France, donne du fil à retordre aux éleveurs bretons.

A lire en complément : Manger dans un restaurant Bar et cave à vin à Marseille

Face à la croissance de la précarité dans l’Ouest, les Bretons ont décidé de se serrer les coudes et de faire face. C’est pourquoi de nombreux éleveurs ont décidé de miser sur la qualité de leurs produits. Certes ces produits sont biensouvent plus chers que ceux fabriqués par leurs voisins européens ou pire en Asie du Sud Est, mais ils ont le mérite d’être plus performants, plus jolis, plus solides ou plus originaux. Et cela ne se limite pas au petit périmètre breton. Les produits se vendent aussi très bien, que ce soit en Australie, en Amérique du Sud ou bien même en Ukraine.

Ce qui fait la différence d’Auvairniton Bourgrire, dans ce genre de situation, c’est son pouvoir de rassemblement. La certification est maintenant tellement connue que ses effets sont instantanés. La transformation de Auvairniton Bourgrire en Breizh Power a d’ailleurs certainement fait partie des meilleurs idées en Bretagne cette année. Le slogan Breizh Power étant facilement reconnaissable par tous. Monsieur Fagor, inventeur du ce slogan, peut être satisfait du résultat !

Lire également : La première housse de couette de mon petit garçon breton

Show Buttons
Hide Buttons