Ripple

Et si on payait tout par Ripple dans le futur ?

Le Ripple est la troisième crypto-monnaie en termes de valorisation. Bien qu’elle représente moins de 5 % de la totalité de la valeur des monnaies numériques, son positionnement sur le podium est indicatif de son importance. Mais alors qu’elle connaît une tourmente dans sa relation avec les banques, les dirigeants de Ripple ont décidé de lui donner un nouveau cap : devenir le principal mode de paiement dans le monde entier.

Une période de renouveau

Brad Darlinghouse, CEO de Ripple, a déclaré au Financial Time récemment que tel Amazon, qui a commencé en tant que libraire en ligne et est devenu le leader du e-commerce toute catégorie confondue, Ripple a commencé par les paiements, et d’ici 2 ans, le monde entier va découvrir que Ripple sera devenu aux paiements ce qu’Amazon était aux livres. Une affirmation osée, particulièrement pour une monnaie qui a fait ses preuves sans pour autant avoir été confirmé dans le milieu financier.

A découvrir également : Des vêtements de travail grâce à une marque bretonne

Il est possible que cette décision de retourner au rôle premier des crypto-monnaies, qui est de remplacer le mode de paiement traditionnel par l’utilisation de devises internationales et par carte de crédit, soit en partie motivée par un besoin de reconnaissance de ses pairs. En effet, la relation qu’a entretenue Ripple avec les institutions bancaires depuis quelques années, a fait de l’entreprise un paria pour les autres monnaies numériques qui ont pour dessein de remplacer ce système. Est-ce aussi une partie de la raison qui a fait que Ripple a presque doublé de valeur en un mois (juillet), passant de $0,15 à $0,25 US ? C’est possible, mais il y a aussi d’autres facteurs qui doivent être considérés.

Ripple en mode expansion

Le CEO de Ripple est bien décidé à mettre en œuvre ses paroles. Pour ce faire, il n’hésite pas à investir des sommes d’argent importantes dans diverses start-ups afin de se bâtir un écosystème dans lequel sa monnaie deviendra l’unique mode de paiement. Grâce à son fond Xpring, il a distribué plus de 500 millions de dollars à des nouvelles pousses. Les résultats ne sont pas encore tout à fait convaincants, mais il ne fait aucun doute que cela permet à la monnaie Ripple d’être plus présente sur le marché.

A voir aussi : Trouver des appels d'offres sur les marchés publics

Ceci dit, cela représente des sommes importantes qui ne pourront continuer à être investies dans le futur. C’est pourquoi l’entreprise a légèrement modifié sa stratégie. Aujourd’hui, au lieu d’investir des sommes d’argent, elle préfère mettre à disposition des outils de développement à ses différents partenaires. Cela lui permet d’augmenter le nombre de domaines où la crypto-monnaie peut être utilisée, sans avoir à débourser des coûts trop élevés.

Les « remittances » : la nouvelle force de Ripple

En attendant que les autorités américaines lui donnent enfin le feu vert en tant que « security », le CEO de Ripple a décidé de développer l’entreprise dans le domaine des remittances (transfert de fonds des travailleurs immigrés vers l’étranger). Pour ce faire, il a débuté des relations de partenariat avec MoneyGram et Bitso. Ce fut une réussite immédiate, alors que 7 % des transferts monétaires entre le Mexique et les Etats-Unis, au mois de juin, ont utilisé la technologie de Ripple.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!