Sign in / Join

4 choses à savoir avant de faire un bilan de compétences

Un bilan de compétences est une étape importante dans la vie de tout travailleur. Pour le réaliser, vous devez faire appel à une structure spécialisée en la matière. Toutefois, avant de faire votre bilan, vous devez avoir certaines informations importantes. Découvrez-en quelques-unes dans cet article.

Le choix de la structure de bilan de compétences

Un bilan de compétence est moyen qui vous permet d’identifier vos talents dans le but de mieux préparer vos projets futurs. Etant donné qu’il s’agisse d’un bilan sensible, il est impératif de porter votre choix sur un groupe expérimenté comme VAST RH. Vous devez baser vos recherches sur des critères strictes tels que la légalité, l’ancienneté et le prestige. Vous pouvez aussi vous fier à l’avis de des anciens clients.

A lire aussi : Présenter vos produits ou services en ligne : Quels sont les meilleurs moyens ?

La durée du bilan de compétences

24 heures, c’est la durée maximale nécessaire pour faire un bilan de compétence. Cependant, soyez rassuré à l’idée que vous n’aurez pas à passer une journée avec un professionnel pour la simple raison que la durée est repartie sur plusieurs semaines. Etant donné que le bilan de compétences concerne aussi bien les salariés que les particuliers, il n’y a pas de programme établi à l’avance. En réalité, le programme est défini en fonction de votre disponibilité. De ce fait, plus vous aurez des heures creuses, plus tôt vous finirez votre bilan de compétence.

Le prix et la prise en charge d’un bilan de compétences

Il n’existe pas un tarif unique défini pour le bilan de compétences, car chaque agence est libre de fixer son prix. Toutefois, les prix appliqués sur le maché se situent dans un intervalle précis. En effet, les tarifs proposés par les différentes agences en général varient entre 1500 et 3000 euros. La bonne nouvelle est qu’il y a plusieurs manières de prise en charge.

A lire aussi : Comment aménager un espace de travail ?

Cas des salariés

Les salariés disposent de deux possibilités de prise en charge. En effet, la prise en charge peut se faire par l’employeur à condition que le bilan de compétence soit inscrit dans le développement des compétences de la société. Dans le cas contraire, vous pouvez utiliser votre CPF pour faire votre bilan de compétences.

Cas des chômeurs

Si vous êtes à la recherche d’emploi, vous êtes également éligible à une prise en charge. Ainsi, vous pouvez utiliser aussi bien votre CPF que votre AIF (Aide Individuelle à la Formation). Si toutefois, vous n’êtes éligible à aucune de ces deux options, vous pouvez prendre en charge le bilan de compétences par vos propres moyens.