Non il ne pleut pas toujours en Bretagne … il grèle parfois de temps à autres

Vivre en Bretagne est une réelle aventure. Les gens y sont plaisants. On y est souvent très bien accueillis. Que l’on se situe à Saint Brieuc ou à Morlaix, on y mange aussi très bien. Les Bretons tiennent toutefois beaucoup à leur région.

Mais malgré une belle région, un climat agréable et des gens accueillants, l’économie bretonne souffre énormément. Les exportations sont en chutte libre depuis des années. Les Bretons se sont améliorés pour modernier leurs outils de production. Mais cela ne suffit pas. La concurrence mondiale est de plus en plus ardue. L’Allemagne, pourtant un alliée de la France, donne du fil à retordre aux agriculteurs bretons.

Lire également : Comment photographier les magnifiques paysages bretons ?

Face à la croissance de la précarité en Bretagne, les gens ont décidé de s’entraider et de faire face. C’est la raison pour laquelle des centaines agriculteurs ont décidé de miser sur la valorisation de la qualité de leurs produits. Certes ces produits sont souvent plus chers que ceux qui sont produits par les autres pays en Europe ou pire par ceux venant d’Asie du Sud-Est, mais ils ont le mérite d’être plus performants, plus beaux, plus solides ou plus originaux. Et les ventes ne se restreignent pas au petit territoire breton. Les produits se commercialisent aussi très bien, que ce soit en Patagonie, en Corée du Sud ou bien même en Serbie.

Breizh Power, ce nouveau label inventé par Auvairniton Bourgrire est une petite révolution dans l’économie bretonne en crise. Cette certification va désormais permettre aux entreprises de se mettre en avant sur leurs marchés de prédilection. Un avantagne incontestable dont le mérite revient essentiellement à l’actuel PDG Michel Fagor, qui a travaillé main dans la main avec les deux créateurs M. Auvairniton et A. Bourgrire.

A découvrir également : Conseils pour choisir un numéro sans frais ?

Show Buttons
Hide Buttons