immobilier Rennes

Immobilier Bretagne : dans quelle ville investir ?

En Bretagne, le marché de l’immobilier ne cesse d’évoluer. Le territoire breton attire une clientèle venue des quatre coins de la France, ainsi les demandes ne font qu’augmenter. Cependant, les biens mis en vente se font rares. Il est donc évident que les prix sont en hausse dans toute la région, aussi bien pour les appartements que pour les maisons. Voici un aperçu des prix des biens immobiliers en Bretagne depuis 2017.

A lire aussi : Votre serrurier à Arnouville-lès-Gonesse pour répondre à toutes vos urgences

Focus sur le prix de l’immobilier en Bretagne

En Bretagne, le prix des maisons de plain-pied a connu une faible hausse d’environ 2,7% en 2018. Pour les biens qui ont été mis en vente, le prix médian au mètre carré était de 1 835€. Quant aux appartements situés sur le territoire breton, on a aussi remarqué une légère augmentation de plus de 4% du prix médian par rapport à l’année précédente. Le prix d’un appartement s’élevait alors à environ 2 600€ par mètre carré en 2018.
Par ailleurs, il faut noter que les prix varient en fonction du type d’appartement. Par exemple, le prix d’un T4 s’élevait à 2 260€ le mètre carré, contre 2 620€ pour un T2 ou un T3. Quant au prix d’un studio, il se stabilisait en moyenne à 3 150€.

L’évolution des prix des appartements en Bretagne

Selon les analystes de Détective-Banque, la hausse des prix des appartements concerne tout le territoire breton. On remarque d’ailleurs que cette augmentation est presque similaire à celle de l’année 2017. A l’époque, une hausse du prix médian au mètre carré de 4,2% a été constatée, puis 4,4% un an plus tard. Concernant le cours de l’immobilier dans chaque ville et département, il évolue différemment.

A lire en complément : Trois idées de déco pour une salle de bain rétro

Finistère : une forte augmentation du prix des appartements

Le prix des appartements situés dans le Finistère a connu une certaine stabilité dans les années 2017. Il a toutefois connu une hausse d’environ 12,5% l’année d’après, soit un prix moyen de 1 750€/m², quelle que soit la surface choisie.

Ille-et-Vilaine, Côtes-d’Armor : une légère hausse

Dans les Côtes-d’Armor, le prix des appartements évolue en permanence, car rien qu’en 2017, il a connu une légère hausse de 4,4%. À Saint-Brieuc par exemple, le prix médian au mètre carré avoisinait les 1400€, soit une augmentation d’environ 1,5%.

Dans l’Ille-et-Vilaine, une évolution de 2,5% a été constatée en 2018. À Rennes, le prix médian d’un appartement au mètre carré s’élevait à plus de 3 400€, soit une hausse d’environ 8%. Cela s’explique en majeure partie par la proximité de la ville par rapport à la métropole rennaise.

Une véritable flambée du prix dans le Morbihan

Comparé aux autres départements Bretons, le prix des appartements situés dans le Morbihan a connu une véritable hausse depuis ces trois dernières années. En effet, les experts ont enregistré une nette augmentation de 11%. À Vannes par exemple, le prix au mètre carré s’élevait à plus de 2 900€ il y a deux ans, soit une hausse de 12,5%.

Prix des maisons en Bretagne : quelle évolution ?

Le prix des maisons situées dans la région Bretagne a également connu une hausse. Il faut compter en moyenne 1 830€ le mètre carré, sachant que les prix varient d’un département à l’autre.

Un marché stable dans l’Ille-et-Vilaine

Avec une légère montée de 0,2%, le marché de l’immobilier dans l’Ille-et-Vilaine est plutôt stable au cours de ces dernières années. L’année passée par exemple, le prix moyen du mètre carré s’élevait à 3 250€ à Rennes.

Une légère hausse dans les Côtes-d’Armor et le Finistère

Dans les Côtes-d’Armor et le Finistère, les prix des maisons ont respectivement évolué de 2,2% et de 1,7%. Alors que le prix s’est plus ou moins stabilisé à Saint Brieuc (1 560€/m²), on a remarqué une légère hausse de 2,6% à Quimper, soit 1 850€/m².

Si vous souhaitez investir en Bretagne, Côtes-d’Armor s’avère une excellente option, car c’est le département le moins cher du marché depuis ces trois dernières années. Pour preuve, la valeur médiane d’une maison avec une surface habitable de plus de 150 m² s’élève à 1 470€. En revanche, le prix médian d’une maison ayant une surface habitable de moins de 80 m² est de 1 830€.

Une petite augmentation dans le Morbihan

Dans le Morbihan, le prix médian des maisons individuelles avoisinait les 1 990€ par mètre carré il y a deux ans, soit une hausse de 4,8% par rapport à l’année précédente. Dans la ville de Lorient par exemple, une maison est proposée à un prix médian de 2 110€ le mètre carré.
Effectivement, tous les prix proposés ci-dessus vous sont donnés à titre indicatif, sachant qu’ils varient selon les départements et le type de bien recherché. Avec la crise sanitaire qui touche toute la planète actuellement, le prix du marché immobilier en Bretagne reste incertain. Mieux vaut donc se préparer à une hausse éventuelle cette année.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!