Formez-vous au métier d’Auxiliaire de Service Vétérinaire

Vous aimez les animaux et souhaiteriez faire de votre passion votre métier. Vous avez bien raison car au moins, vous aurez tout le loisir d’exercer une profession qui vous anime. Cela vous aidera à vous épanouir professionnellement, ce qui s’avère un atout loin d’être négligeable. Grâce à une école spécialisée et plus particulièrement supveto Rennes, vous aurez l’opportunité de vous former comme il se doit au métier d’ASV.

Une certification reconnue

Les formations proposées sont des Titres inscrits au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Cette qualification vous permettra de certifier vos compétences, connaissances et aptitudes à l’exercice de votre futur métier. Reconnu par l’État, ce Titre attestera de votre opérationnalité dans le monde du travail. Vous pourrez donc devenir Auxiliaire de Service Vétérinaire et faire de votre passion, votre carrière. La formation se déroule sur 15 mois avec rennes.cps-ecoles.com. Vous devrez effectuer 30 semaines de stage conventionnés. De plus, ce cursus peut être pris en charge dans le cadre d’un CPF de transition professionnel. Cependant, pour suivre cette formation, il est impératif d’être majeur. Vous pourrez y accéder après une terminale technologique, professionnelle, agricole ou générale. Le recrutement s’effectuera après un entretien de motivation. 

A découvrir également : Chèque-déjeuner : un moyen marketing devenu outil social

L’ASV : un allié de taille

Le métier d’auxiliaire de service vétérinaire est en pleine effervescence car le secteur animalier est en constante demande. Aujourd’hui, les vétérinaires ont besoin de main d’œuvre, alors, c’est peut-être le moment de vous lancer si vous désirez vraiment exercer auprès d’animaux. En milieu professionnel vous aurez la charge de la gestion administrative, conseil, vente et gestion de stocks, soins aux animaux, hygiène et sécurité, assistance et aide technique. Vous l’avez compris, vous jouerez un rôle essentiel auprès du vétérinaire mais aussi des patients à quatre ou deux pattes. 

Show Buttons
Hide Buttons