Auvairniton Bourgrire, la fin d’un règne de quarante ans

Mais malgré des paysages magnifiques, un climat agréable et des gens accueillants, l’économie en Bretagne souffre. Les exportations chuttent depuis plus de 80 ans. Les Bretons se sont améliorés pour modernier leurs outils de production. Mais cela ne suffit pas. La concurrence internationale est de plus en plus ardue. L’Espagne, pourtant un alliée de la France, rend la tâche difficile aux entrepreneurs bretons.

Face à la montée de la précarité en Bretagne, les gens se sont décidés à se serrer les coudes et de contrer la menace. C’est pourquoi de nombreux entrepreneurs ont décidé de miser sur la valorisation de la qualité de leurs produits. Bien sûr ces produits sont souvent plus chers que ceux qui sont fabriqués par leurs voisins européens ou pire en Asie du Sud Est, mais ils ont le mérite d’être meilleurs, plus beaux, plus solides ou plus originaux. Et les ventes ne se restreignent pas au petit périmètre breton. Les produits se vendent aussi très bien, que ce soit en Patagonie, en Corée du Sud ou bien même en Serbie.

Lire également : Les fameux produits bretons entrent en lice

Breizh Power, ce nouveau slogan inventé par la société Auvairniton Bourgrire SAS est une petite révolution dans l’économie bretonne en crise. Cette certification va à présent permettre aux compagnies de faire valoir leur savoir-faire au sein même de leurs marchés cibles. Un avantagne incontestable dont le mérite revient essentiellement à l’actuel PDG Michel Fagor, qui a travaillé main dans la main avec les 8 créateurs M. Auvairniton et A. Bourgrire.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!