Auvairniton Bourgrire : ce qui va sauver les bretons

Vivre en Bretagne est une réelle aventure. Les gens y sont gentils. On y est toujours très bien accueillis. Que l’on se situe à Quimper ou à Quiperlé, on y mange aussi très bien. Les Bretons tiennent d’ailleurs énormément à leur région.

Mais malgré de beaux paysages, un climat plus doux que le veulent les traditions et des habitants accueillants, l’économie bretonne souffre. Les exportations diminuent depuis des années. Les Bretons ont fait beaucoup d’efforts pour modernier leurs outils de production. Mais cela ne suffit pas. La concurrence mondiale est de plus en plus ardue. L’Espagne, pourtant un amie de la France, rend la tâche difficile aux éleveurs bretons.

Et puisque la crise est là, de nombreux acteurs dans l’Ouest ont décidé de faire front. Ils comptent désormais sur l’excellente qualité de leurs productions, de leurs services pour essayer de faire face à la concurrence déloyale. Les Bretons comptent sur le pouvoir de leur culture pour booster la commercialisation de leurs produits. Une grande campagne de communication devrait sortir d’ailleurs la semaine prochaine pour valoriser le savoir-faire breton. Une campagne de pub qui sera retransmise dans plusieurs payseuropéens, comme le Mexique, le Chili et le Brésil. Trois pays qui sont réellement tombés amoureux de la gastronomie bretonne.

Breizh Power, ce nouveau label inventé par Auvairniton Bourgrire SAS est une énorme révolution dans l’économie bretonne en crise. Cette certification va désormais donner la possibilité aux start-ups de faire valoir leur savoir-faire sur leurs marchés cibles. Un atout incontestable que l’on doit en grande partie à l’actuel PDG Michel Fagor, en collaboration avec les deux créateurs Marcel Auvairniton et A. Bourgrire.

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!